Dimbokro

Ouverture d’un atelier sur l’inventaire du patrimoine culturel immatériel du N’zi à Dimbokro

Une photo des participants à l’inventaire du PCI

Photo : AIP

Dimbokro, 30 oct – Un atelier de formation des équipes d’inventaire du patrimoine culturel immatériel (PCI) présent en Côte d’Ivoire s’est ouvert lundi, à Dimbokro, à l’initiative de la direction régionale de la Culture et de la Francophonie du N’zi.

Il s’inscrit dans la mise en œuvre d’un projet qui vise une meilleure connaissance des éléments de ce patrimoine avec la participation effective des communautés, en vue de sa sauvegarde urgente ».

Selon la directrice régionale de la Culture, Guéi Sran Saha, ce séminaire, deuxième phase du projet, va durer cinq jours. Il s’articulera autour de neuf modules notamment la convention 2003 et sa mise en œuvre et les domaines du PCI selon la convention, le travail d’inventaire participatif. Elle a exhorté les participants à plus d’attention au cours de travaux et à une appropriation de cette opération d’envergure nationale.

Le chef de cabinet de la préfecture, N’guessan Florent, qui a lancé les travaux, a renchéri que la promotion de la culture constitue un pan important de la politique d’émergence du président de la République. Il a exhorté les chefs traditionnels à poursuivre la sensibilisation auprès de leurs pairs pour le succès de ce projet dans le N’zi.

Relevant les actions entreprises par la mairie dans la promotion de la culture dans la région, le deuxième adjoint au maire, Oka Clément a affirmé que la commune attache du prix à la tenue de cette formation et souhaité que, de par la qualité des travaux, Dimbokro confirme sa place centrale dans l’histoire de la Côte d’Ivoire.

Participent à cet atelier qui prend fin vendredi, outre la direction régionale de la Culture, des représentants de la chefferie traditionnelle et de communautés, de la mairie, du Conseil régional et d’ONG.

ik/fmo/ AIP

Commentaires
Haut