Burkina Faso

Affaire Norbert Zongo : Le Burkinabè François Compaoré arrêté en France

Le frère cadet de l’ex-président burkinabè, François Compaoré

Photo : AIP

Abidjan, 29 oct – Le frère cadet de l’ex-président burkinabè, François Compaoré a été arrêté dimanche en France, dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998 au Burkina Faso.

François Compaoré, 63 ans, a été arrêté à sa descente d’avion à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, par rapport à un mandat d’arrêt international délivré par le Burkina Faso dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste, rapportent des médias occidentaux.

En provenance d’Abidjan, le frère de Blaise Compaoré s’est vu notifier le mandat d’arrêt. Retenu dans les locaux de la police aux frontières (PAF), il doit être présenté à la justice « sous 48 heures », selon son avocat, Me Pierre-Olivier Sur. Il est poursuivi pour « incitation à assassinats », a-t-on appris.

Le directeur de publication de l’hebdomadaire ‘L’Indépendant’, Norbert Zongo et trois de ses compagnons ont été retrouvés morts carbonisés dans leur véhicule le 13 décembre 1998, dans le Sud du Burkina Faso.

Auteur d’enquêtes dénonçant la mauvaise gouvernance sous le régime Compaoré, Norbert Zongo travaillait au moment de son assassinat sur la mort du chauffeur de François Compaoré. Ce dernier avait été inculpé de « meurtre et recel de cadavre » après la mort du chauffeur, mais n’avait jamais été inquiété avant l’émission de ce mandat d’arrêt.

Il s’était enfui de son pays lors de l’insurrection populaire du 30 octobre 2014 et a obtenu la nationalité ivoirienne en même temps que son frère, Blaise, dont l’épouse est Ivoirienne.

cmas/AIP

Commentaires
Haut