Agboville

Les Travaux à Haute Intensité de Main-d’œuvre (THIMO) renforcent l’élan de salubrité à Agboville

Des jeunes bénéficiaires de THIMO à Agboville

Photo : AIP

Agboville, 28 oct (AIP) – Deux cent jeunes, recrutés dans le cadre des Travaux à Haute Intensité de Main-d’œuvre (THIMO) contribuent depuis le mois de septembre 2017, à l’amélioration de l’état de propreté de la commune d’Agboville, à travers le curage des caniveaux, le nettoyage des rues, le désherbage des accotements etc.

Le maire d’Agboville, N’cho Acho Albert évoquant la situation plus reluisante du niveau de salubrité de sa commune à l’issue de la 3ème réunion du conseil municipal tenue le 25 octobre, a estimé que le travail que font ces jeunes gens engagés par l’Ageroute et mis au service des collectivités locales constituent une aubaine et une opportunité pour booster l’élan de propreté dans sa commune.

Selon Koffi Yao Georgis, chef d’équipe THIMO de la Brigade 04 qui s’occupe de l’axe carrefour de l’Agneby-carrefour du château, les équipes sont renouvelées tous les six mois pour permettre à un plus grand nombre de jeunes d’y prendre part, dans le cadre de la mise en œuvre du projet PJEDEC2 (Projet Emploi-jeunes et Développement des Compétences) pour assurer la propreté des villes sur une période maximum de 18 mois.

L’avantage du projet financé par la Banque mondiale et piloté par l’Ageroute est de permettre aux agents de bénéficier de micro-financements pour de micro-projets élaborés par eux-mêmes.

Pour le maire N’cho Albert, au niveau du gouvernement tout comme au niveau des collectivités décentralisées, les THIMO constituent une manière de lutter contre le chômage tout en favorisant la création d’emplois.

Pour de jeunes diplômés trouvés parmi les bénéficiaires, les THIMO constituent sûrement un tremplin pour mieux s’insérer dans le tissu social.

(AIP)

yy/kam

Commentaires
Haut