Abengourou

Le projet de création d’un corridor transfrontalier entre la Côte d’Ivoire et le Ghana au centre d’un atelier à Abengourou

Les travaux de l’atelier de création d’un corridor transfrontalier entre la Côte d’Ivoire et le Ghana a réuni une quarantaine de participants autour du DG de la Sodefor

Photo : AIP

Abengourou, 27 oct (AIP)- Le projet de création d’un corridor transfrontalier entre la Côte d’Ivoire et le Ghana était jeudi au centre d’un atelier à Abengourou.

Organisé sur l’initiative du directeur général de la Sodefor, Sangaré Mamadou, cet avait pour objectif de compléter les activités devant servir à opérationnaliser le plan d’aménagement et de valider le protocole d’accord à faire signer entre les deux parties ivoirienne et ghanéenne pour la mise en œuvre de ce plan d’aménagement.

Il s’agissait surtout d’analyser les résultats acquis à l’issue de la Phase 1 de ce projet, de relever les difficultés rencontrées et surtout de recueillir les propositions concrètes des populations impactées qui permettront de négocier auprès des partenaires financiers une phase 2.

Financé par le fonds pour l’environnement mondial, le projet de création d’un corridor transfrontalier entre la Côte d’Ivoire et le Ghana vise à établir une connexion entre ces deux pays pour faciliter le déplacement des animaux, notamment, les éléphants, d’un point à un autre sans forcement être en conflit avec les hommes.

Il s’inscrit dans le cadre de la politique de protection des derniers grands mammifères qui peuplent encore l’espace forestier de l’Est de la Côte d’Ivoire et leur habitat naturel que sont les forêts classées.

(AIP)

rkk

Commentaires
Haut