Transports

Des discussions ouvertes avec Ethiopian Airlines pour les vols directs entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis

Le ministre des TransportsAmadou Koné souhaite de tout son vœu le début des vols entre la Côte d’Ivoire les Etats Unis.

Photo : AIP

Abidjan, 27 oct – Le ministre des Transports, Amadou Koné a ouvert jeudi, à Abidjan, les discussions sur la liaison entre le Côte d’Ivoire et les Etats-Unis, entre deux délégations des compagnies aériennes nationales Ethiopian Airlines et Air Côte d’Ivoire.

Tout en saluant la démarche de la compagnie éthiopienne qui a manifesté son intérêt pour l’exploitation de la liaison entre Abidjan et les Etats-Unis, le ministre a déploré le fait qu’il n’y ait pas encore de desserte entre ces lignes.

M. Amadou Koné a assuré que tout sera mis en œuvre afin que les mesures d’accompagnement que sont le coût de l’aéroport et l’assistance au sol conduisent à faire d’Abidjan l’aéroport le plus compétitif de la sous-région ouest-africaine. Il a donc estimé que cette rencontre technique devrait aboutir à un accord pour l’exploitation de la ligne.

« J’espère qu’au cours des discussions, vous pourrez nous faciliter l’ouverture de l’exploitation des lignes vers les Etats-Unis. Notre souhait, qu’il y ait de franches discussions pour tenir le délai fixé afin que nous ayons le premier vol au mois de janvier 2018 », a espéré le ministre des Transports.

Situant les enjeux des vols directs entre les deux pays, le ministre des Transports a évoqué le niveau d’échange entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis. «Nous avons une forte diaspora, des ressortissants de la sous-région qui font des voyages quotidiens, il serait donc plus intéressant de faire un vol direct, c’est moins cher que de décomposer », a-t-il soutenu.

Poursuivant, Amadou Koné a rappelé que la Côte d’Ivoire étant membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU basé à New-York, aux Etats-Unis, ces vols vont aussi accroître les relations diplomatiques entre les deux pays.

Le ministre a également annoncé le toilettage des accords aériens entre la Côte d’Ivoire et certains pays, vieux de plus de 50 ans. Ce, pour voir toutes les dispositions techniques, commerciales avec Air Côte d’Ivoire et ainsi travailler ensemble à poursuivre le plan de son développement.

Cette rencontre fait suite à la mission effectuée par une délégation du ministre des Transports à Addis-Abeba (Ethiopie) au mois de juillet.

bsp/cmas/ AIP

Commentaires
Haut