Société

Ouverture à Abidjan d’un forum économique ivoiro-belge en présence de la princesse Astrid

La princesse Astrid de Belgique,

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan a procédé lundi à l’ouverture d’un forum économique belge en Côte d’Ivoire en présence de la princesse Astrid de Belgique, qui accompagne 135 entreprises et des représentants politiques du pays pour explorer le marché ivoirien, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.
La princesse Astrid conduit notamment une délégation de 214 personnes comprenant les ministres wallon et flamand de l’économie, Pierre-Yves Jeholet et Philippe Muyters, la secrétaire d’Etat bruxelloise au commerce, Cécile Jodogne, le secrétaire d’Etat au commerce extérieur Pieter De Crem.

Selon Didier Reynders , Vice- premier ministre, ministre des affaires étrangères, cette mission rassemble ‘’les 3 régions du pays avec 135 entreprises, représentant 11 secteurs d’activités’’. ‘’Le choix de la Côte d’Ivoire n’est pas un hasard. Elle figure parmi les économies les plus dynamiques, les plus ouvertes du monde’’, a justifié le ministre belge.

Le Vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan a quant à lui, rassuré les opérateurs économiques belge sur ‘’les réelles opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire (….), une porte ouverte sur le marché régional avec l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afriques de l’Ouest (CEDEAO)’’. ‘’La Côte d’Ivoire veut valoriser davantage ses potentialités’’, a-t-il indiqué.

Se félicitant de la coopération entre les deux pays, M. Duncan a révélé que «sur le plan commercial, le volume global des échanges est passé de 298 milliards FCFA en 2012, à 514 milliards de FCFA en 2016, soit une hausse globale de 72 % en quatre années ». Les relations diplomatiques entre la Côte d’ Ivoire et la Belgique datent du 15 mars 1961.

Le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) estime à 6,35 milliards de FCFA (environ 9,9 millions d’euros), les investissements directs belges de 2014 à 2016, positionnant la Belgique au 5ème rang des investisseurs européens en Côte d’Ivoire. Les infrastructures, le transport, l’agro -industrie seront abordés au cours des travaux de cette mission.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut