Media

Des bourses pour les journalistes disponibles pour des reportages relatif à la pêche en l’Afrique de l’Ouest (Communiqué)

Abidjan, 20 oct – Dans le cadre d’un projet de renforcement des capacités récemment lancé en Afrique de l’Ouest, le Réseaux pour le Journalisme de la Terre (Earth Journalism Network), issue de l’organisation Internews, offre la possibilité aux journalistes intéressés à présenter leurs candidatures pour recevoir une bourse pour les journalistes.

Avec comme but général d’améliorer la capacité des journalistes dans la région à aborder efficacement les grands thèmes de pèche, notamment la surpêche, la pêche illégale, la sécurité alimentaire et de la gouvernance des océans, ce projet vise à explorer davantage les conséquences économiques et sociales de la surpêche sur les communautés côtières, à travers des reportages et des enquêtes, rapporte un communiqué de presse publié jeudi.

Ce projet reflète les objectifs de la cible 14 des Objectifs de Développement Durable (SDG14) adoptée en 2015 par l’Assemblée générale des Nations Unies afin de « Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour un développement durable». Le financement de ces bourses pour les journalistes est fourni par la Fondation Adessium.

Les thèmes des reportages concernent toutes les idées de reportages relatives à la gestion des pêches en Afrique de l’Ouest. En particulier des reportages qui visent à sensibiliser sur les menaces ou les solutions relatifs à la gestion des pêches à travers des projets d’investigation journalistique, d’enquête documentée et critique ou de reportage en profondeur destinés en priorité au public via un média d’information prêt à être publier ou diffuser en Afrique de l’Ouest.

Les demandes de bourses, ainsi que les reportages, peuvent être présentés en Anglais ou en Français.

Une attention particulière sera accordée aux candidats qui cherchent à aborder les thèmes sur l’impact de la surpêche et de la pêche illégal (dite INN) sur les communautés côtières; l’utilisation de méthodes de pêche destructives, de prises accessoires et les dispositifs de concentration de poissons; les initiatives communautaires pour la gestion durable de la pêche; la réduction de la pauvreté et l’amélioration de la sécurité alimentaire à travers la pêches durables; les défis de la gestion transfrontalière et des stocks de poisson partagés.

EJN offre des bourses jusqu’à la hauteur de US$500 avec une certaine flexibilité pour les reportages approfondis. Les candidats devraient fournir un budget détaillé avec justification du montant demandé et en répertoriant les coûts probables encourus.

Le projet concerne tous les types de médias d’information confondus. Les journalistes (en ligne, imprimés, télévisés) et d’autres spécialistes des médias basés dans les pays de l’Afrique de l’Ouest sont invités à postuler. La date limite pour les candidatures est le 13 novembre 2017 à 17H HNE. (https://shar.es/1Prnll)

akn/cmas/ AIP

Commentaires
Haut