Gagnoa

Six mois de prison ferme infligé à un chauffeur de taxi à Gagnoa

La cour du tribunal de Gagnoa, une demie-heure avant l’ouverture du procès ( Gagnoa 17/10/2017)

Photo: AIP

Gagnoa, 17 oct – Reconnu coupable de blessures involontaires sur une personne et de défaut de maîtrise au volant de sa voiture, un chauffeur de taxi-ville a été condamné par le tribunal de première instance de Gagnoa à six mois de prison ferme, ce mardi.

Le tribunal de Gagnoa, statuant publiquement, contradictoirement selon la procédure en vigueur, a également condamné Bamba Adama, 25 ans, célibataire, un enfant, à 50 000 FCFA d’amende et 30 000 FCFA d’amende supplémentaire pour défaut de maitrise.

Le 06 octobre à Gagnoa, le chauffeur de taxi a heurté violemment le nommé Yao Emmanuel qui a été projeté à environs neuf mètres du point d’impact, selon le rapport du constat de la police locale.

Interpellé à la suite de ce fait, les chauffeurs de taxis et assimilés ont organisé des manifestations de protestation jeudi et vendredi, en dressant des barricades sur la voie publique et en agressant des citoyens et des éléments des forces de l’ordre, rappelle-t-on.

« La voiture l’a cogné, son habit est resté accroché au véhicule et son pied s’est cassé », a déclaré à la barre le prévenu qui a reconnu que la victime lui avait demandé auparavant de s’arrêter afin qu’il puisse faire traverser une vieille dame.

« J’étais en première au moment où il revenait, je ne l’ai pas vu et la voiture l’a heurté », a ajouté Bamba Adama.

Le procureur dit n’avoir senti le repenti du sieur Bamba Adama.

« Notre conviction est toute faite que Bamba Adama ne regrette rien. Plutôt que de faire amende honorable, nous n’avons pas senti le repenti à la barre, ainsi que chez celui des membres de sa corporation », a-t-il déclaré, avant de requérir quatre mois de prison ferme.

Une réquisition du procureur plus que suivie, puisque le tribunal est allé au-delà de la peine en infligeant six mois ferme.

Un important dispositif de sécurité de la Brigade anti-émeute (BAE), de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) et de la Brigade mobile d’intervention (BMI) est perceptible dans la ville de Gagnoa pour assurer la sécurité et la tranquillité des populations dans la ville, a-t-on noté.

Dd/kp/ AIP

Commentaires
Haut