Afrique

CDC Group plc recherche de nouveaux investissements au Sénégal et en Côte d’Ivoire (Communiqué)

Le PDG du groupe CDC,Nick O’Donohoe

Photo : AIP

Abidjan, 17 oct – L’institution financière de développement (IFD) du Royaume-Uni, CDC Group plc (CDC), se rend au Sénégal et en Côte d’Ivoire suite à sa récente recapitalisation et entend investir quatre milliards de dollars en Afrique au cours des cinq prochaines années, avec l’Afrique de l’Ouest francophone comme une de ses priorités.

Selon un communiqué de presse publié mardi, CDC recherche de nouvelles opportunités d’investissement à long terme et souhaite principalement identifier des entrepreneurs et entreprises locales dans divers secteurs (infrastructures, institutions financières, agroalimentaire et agriculture, secteur manufacturier, construction, santé et éducation).

Le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont des marchés prioritaires pour CDC car ils représentent des centres stratégiques en Afrique de l’Ouest francophone et affichent un solide dynamisme économique.

« Nous cherchons activement à élargir nos investissements au Sénégal et en Côte d’Ivoire, car nous croyons qu’un secteur privé équilibré est nécessaire au développement économique et à la création de nombreux emplois », justifie Nick O’Donohoe, le PDG du groupe.

« Cette région présente d’importantes opportunités. CDC a commencé à y investir alors que beaucoup estimaient la région risquée et difficile. Nous (…) entendons profiter de ce voyage pour établir de nouvelles relations et conclure des partenariats plus innovants et efficaces pour soutenir la croissance des entreprises locales », renchérit le directeur général des prises de participation, Mark Pay.

Dans chaque pays, une équipe composée de 15 responsables rencontrera des représentants du gouvernement, des entrepreneurs et des dirigeants d’entreprises locaux pour comprendre leurs besoins en investissement et définir les moyens pour CDC de fournir des capitaux flexibles à long terme, notamment sous forme de prêts ou de prises de participation directes ou indirectes.

Créé en 1948, CDC est doté d’un solide réseau sur le continent et son portefeuille d’investissement compte plus de 650 entreprises et près de 20% de ses investissements en Afrique francophone. Entièrement détenu par le gouvernement britannique, le groupe investit en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud dans l’objectif de soutenir le développement économique et créer des emplois. Ses actifs nets s’élèvent à 4,8 milliards de livres sterling. (A ce jour, 1 £ = 738.498 FCFA)

cmas/AIP

Commentaires
Haut