Sassandra

Les travaux de construction d’un centre de santé et d’un château d’eau suspendus à Sassandra

Sassandra, 16 oct – Les travaux de construction du centre de santé et du château d’eau, deux infrastructures prévues dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (PPU), sont aujourd’hui à l’arrêt en raison d’un défaut de financement, a constaté l’AIP.

Le château d’eau de Lipoyo, d’un coût de plus de 150 millions de francs CFA, est en cours de finition et devrait alimenter les villages du canton Trépoint derrière le fleuve Sassandra.

Dans les villages d’Arokpa, Kadrokpa et de Lipoyo, des fontaines, alimentées par des canalisations, ont été réalisées et les villageois ont même la possibilité de tirer l’eau jusqu’à leurs domiciles.

A ce jour, il reste à équiper la station de traitement d’eau et le forage, afin de distribuer l’eau potable pour la consommation. Mais l’entreprise Ingénierie Travaux Akoutro (ITA) qui réalise les travaux les a stoppés. Les responsables disent être épuisés financièrement et attendent que l’Etat honore les premières factures. Les populations attendent désespérément d’être servies en eau potable.

A quelques mètres du château d’eau, un centre de santé, d’un coût de 200 millions de francs CFA, y compris l’équipement, est aussi en finition. Le centre sanitaire, qui va désengorger les hôpitaux de Sassandra et Fresco, est perdu dans la broussaille parce que l’entreprise GTRA-BAC évoque également des difficultés financières et attend que l’Etat paye les différentes factures émises.

Iv/kg/kp/ AIP

Commentaires
Haut