San-Pédro

Des coopératives de cacao sanctionnées à San Pedro pour fraude sur la péréquation

Des producteurs face aux responsables du Conseil du café cacao

Photo : AIP

San Pedro, 16 oct – Le Conseil du café-cacao a annoncé, lors du lancement local de la campagne 2017-2018, que 28 sociétés coopératives de cacao ont été appréhendées et sanctionnées pour fraude sur la péréquation du transport au cours de la campagne précédente.

La majorité des sociétés coopératives de cacao appréhendées, a indiqué le conseiller du Conseil du café- cacao, a évoqué l’éloignement et la difficulté d’accès aux lieux des chargements des camions par rapport à la ville de San Pedro.

Or, soutient-il, au cours des dernières campagnes, les mêmes sociétés coopératives n’y chargeaient pas autant. Des amendes allant de 250 000 FCFA à 500 000 FCFA ont été infligées à celles convaincues de fraude.

A la suite d’une étude de la délégation régionale du Conseil du café-cacao ayant identifié des difficultés de transport liées à la « dégradation très avancée de la voie Djouroutou-San Pedro », une décision de revaloriser la tonne-kilométrique de ce trajet a été retenue, portant celle-ci de 18 FCFA à 24 FCFA pendant la campagne dernière. Cela a suscité de nombreuses fraudes et tentatives de fraude, a souligné le Conseil du café-cacao.

Le délégué régional, Lioda Armand, a fait remarquer que la production de Djouroutou qui a augmenté de près de 28%, au cours la précédente campagne, est le fruit de la fraude sur la péréquation du transport.

Les producteurs de la zone de Tabou et Grabo, dont fait partie Djouroutou, ont souhaité que la question de la réfection de la route et « les difficultés de connaissement » avec les douanes soient réglées pour faciliter la sortie du cacao de cette zone.

Jmk/kp/ AIP

Commentaires
Haut