Economie

La 3e édition du grand prix du label des consommateurs africains lancée

Le Directeur général du commerce intérieur, Aimé Koizan procédant au lancement de la 3e édition du grand prix.

Photo : AIP

Abidjan, 13 oct – La troisième édition du grand prix du label des consommateurs africains a été lancée jeudi au Plateau par le Directeur général du commerce intérieur, Aimé Koizan.

Le Label des consommateurs africains, selon la Directrice Générale, Manuella Coussen, est un programme de distinction et de promotion annuel attribué aux entreprises pour les produits et services que les consommateurs auront désignés comme innovants et satisfaisants.

Elle a mis sur pied ce mouvement afin de promouvoir l’excellence en y associant l’innovation adaptée à la norme universelle. La population est interrogée sur trois critères qui sont le rapport qualité-prix, satisfaction et attractivité sur les produits. Pour cette édition, les populations pourront voter en ligne sur le site www.labeldesconsommateursafricains.com.

Représentant le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, le Directeur général du commerce intérieur, Aimé Koizan a félicité Manuella Coussen et ses collaborateurs, qui, selon lui, ont activement nourri leur projet en ayant en ligne de mire, deux problématiques majeures.

Selon lui, en instituant un tel prix pour labéliser sur l’année des produits et services, la préoccupation du Label des Consommateurs Africains est, d’une part, d’accompagner les entreprises dans leur besoin de performance et de notoriété, et d’autre part, de valoriser la voix du consommateur.

Ces problématiques sont, les questionnements sur les mécanismes de mesure du rapport qualité/prix des produits proposés aux consommateurs en Côte d’Ivoire et la participation du consommateur ivoirien à cette mesure et surtout aux moyens mis à sa disposition pour rendre audible sa perception et son appréciation desdits produits.

« En cela Madame la Directrice Générale, mesdames et messieurs les membres du comité éthique, vous contribuez aux actions de lutte contre la vie chère menées par le gouvernement », a indiqué Aimé Koizan.

bsp/kam/ AIP

Commentaires
Haut