Justice

Cache d’armes à Bouaké : Le chef du protocole de Guillaume Soro interpellé

elon le procureur, « des personnes avaient été informées de l’existence de cette cache d’armes et invitées a aller se servir », évoquant « une déstabilisation de l’État »

Photo d'archives

ABIDJAN, 09 octobre 2017 – 18H36 GMT [ALERTE INFO]- Souleymane Kamaraté dit « Soul to Soul », le directeur du protocole du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a été interpellé lundi, après la découverte en mai d’une cache d’armes entreposée dans sa villa à Bouaké (Centre), a annoncé le procureur de la République Richard Adou, dans une déclaration face à la presse.

« Au regard de la gravité des faits de détention, d’entreposage, de cession d’armes de guerre et de complot contre l’autorité de l’État, M Kamaraté a été interpellé », a indiqué M. Adou, ajoutant qu’une enquête « avec mandat de dépôt a été ouverte contre lui ».

Dans la nuit du 11 au 12 mai, une cache d’armes qui « contenait plus de six tonnes de diverses armes de guerre et de munitions », a été découverte dans une villa appartenant au directeur du protocole du président de l’Assemblée nationale, lors d’une mutinerie à Bouaké.

Selon le procureur, « des personnes avaient été informées de l’existence de cette cache d’armes et invitées a aller se servir », évoquant « une déstabilisation de l’État »

Entendu à plusieurs reprises depuis le 26 mai concernant cette affaire, M. Kamaraté, assisté de son avocat a été auditionné lundi à la brigade de recherches de la gendarmerie, par le procureur de la République.

Dimanche, L’ex-rébellion ivoirienne a dénoncé un « acharnement » du pouvoir contre « Soul To Soul ».

EFI/ALERTE INFO

Commentaires
Haut