Procès Gbagbo/Blé Goudé/CPI

“La place’’ de Gbagbo “n’est pas’’ à la CPI, selon le général Mangou

L’ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne, le général Philippe Mangou

Photo : ALERTE INFO

Abidjan, 05 octobre 2017 – L’ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne, le général Philippe Mangou, a affirmé jeudi que l’ancien président Laurent Gbagbo contre lequel il témoigne depuis huit jours à la Cour pénale internationale (CPI) n’avait “pas sa place’’ dans cette prison.

“Ce n’est pas sa place ici. J’ai lutté de toutes mes forces pour éviter qu’il soit’’ à La Haye, a affirmé le général Mangou, au huitième jour de son audition en tant que témoin du procureur dans le procès conjoint de M. Gbagbo et de son ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé.

“Je suis reconnaissant envers’’ M. Gbagbo, a-t-il insisté, interrogé d’abord par Me Claver N’dry et ensuite par Me Josette Kadji, avocats de M. Blé Goudé.

L’ancien président est jugé pour “crimes contre l’humanité’’ commis lors des violences post-électorale de novembre 2010-avril 2011 qui ont fait près de 3.000 morts.

Arrêté le 11 avril 2011, M. Gbagbo a été transféré à la CPI où il est incarcéré depuis fin novembre 2011. Son procès s’est ouvert en janvier 2016.

Il ne devrait pas s’achever avant 2020, selon des spécialistes des procédures judiciaires à la CPI.

SKO/ alerte info

Commentaires
Haut