Dimbokro

Trois commerçants amendés pour non respect du plafonnement des prix des produits dans le N’Zi

Le Directeur Régional du Commerce du N’zi, Siriki Coulibaly et deux de ses collaboarteurs

Photo : AIP

Dimbokro, 03 oct – Trois commerçants ont écopé d’une amende de 100 000 FCFA pour non respect des prix et marges déterminés sur certains produits de première nécessité, a appris l’AIP, lors d’une rencontre, mardi, à Dimbokro auprès la direction régionale du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME faisant un bilan de la décision gouvernementale dans le N’zi, trois mois après l’entrée en vigueur de la mesure.

En juillet dernier, rappelle-t-on, le gouvernement ivoirien a pris un décret portant portant plafonnement des prix du riz, du sucre, de l’huile de table raffinée de la tomate concentrée et du ciment. En vue de son exécution, une période d’information et de sensibilisation a été donnée et qui s’est achevée le 12 août, ouvrant la phase de contrôle te de répression.

« Depuis le début de la phase de contrôle et de répression, nous avons saisis trois contrevenants dans la région du N’zi dont deux à Bongouanou et un à Kotobi. Ce sont des petits commerçants notamment des boutiques de proximité. Ils ont écopé chacun de 100 000 FCFA d’amende », a révélé le directeur régional, Siriki Coulibaly, brandissant les bordereaux de paiement.

M. Coulibaly a indiqué que le barème des sanctions applicables varie selon la qualité du contrevenant. A savoir, 100 000 FCFA pour une boutique de proximité, 200 000 FCFA pour la superette, 250 000 FCFA pour le supermarché et le demi-grossiste, 500 000 FCFA pour le grossiste, 2 500 000 FCFA pour l’importateur et 5 000 000 FCFA pour l’industriel. Il a précisé que la sanction va jusqu’à la saisie des marchandises. « Il reste entendu qu’en cas de non-respect des prix et marges déterminés sur plusieurs produits, la sanction est cumulée » a-t-il ajouté.

« Notre mission est d’appliquer les décisions prises par le gouvernement pour le bonheur des populations. J’exhorte la population à s’approprier ce décret portant plafonnement des prix afin que notre mission soit un succès. Nos agents sont à votre écoute. Nos bureaux vous sont ouverts. Informez- nous afin qu’ensemble nous ayons le résultat escompté », a invité le directeur régional du Commerce, réitérant l’engagement de sa structure à faire « appliquer la loi dans toute sa rigueur ».
ik/fmo/ AIP

Commentaires
Haut