Burkina Faso

Initiative présidentielle américaine contre le Paludisme : le Burkina éligible

Le paludisme constitue un problème majeur de santé publique au Burkina Faso.

Photo : APA

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) – Le Burkina Faso vient d’être élu comme pays prioritaire pour le financement de l’Initiative présidentielle américaine contre le Paludisme (President’s Malaria Initiative-PMI), a appris APA auprès du ministère de la santé.

Avec cette nouvelle initiative, notifiée au Burkina le 30 septembre dernier, le pays devrait bénéficier d’un appui de 14,6 milliards FCFA en 2018, contre 8,4 milliards de FCFA en 2017.

Depuis une dizaine d’années, les États-Unis accompagnent le Burkina Faso dans la riposte contre le paludisme.

Le paludisme constitue un problème majeur de santé publique au Burkina Faso.

Les statistiques sanitaires fait état de 43, 38% de motifs de consultation ; de 44, 63% de motifs d’hospitalisation ; et de 21,84% de causes de décès.

C’est au regard des résultats encourageants des actions conduites par le Burkina Faso, que les États-Unis ont décidé de renforcer son soutien au Burkina Faso pour en faire un pays cible à part entière.

L’Initiative Présidentielle contre le paludisme est un programme piloté par l’agence des États-Unis pour le développement International (USAID) et mis en œuvre conjointement avec les centres américains pour le contrôle des maladies (CDC).

TT/of/APA

Commentaires
Haut