Congo Brazzaville

Les réfugiés rwandais au Congo invités à choisir entre intégration ou rapatriement

Les 9200 réfugiés rwandais au Congo ont été conviés par le HCR, à choisir entre l’intégration dans leur pays d’accueil ou le rapatriement

Photo : APA

APA-Brazzaville (Congo) – Les 9200 réfugiés rwandais au Congo ont été conviés par la représentation du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), au terme d’une réunion avec les gouvernements congolais et rwandais (26-27 septembre à Brazzaville), à choisir entre l’intégration dans leur pays d’accueil ou le rapatriement avant la fin de leur statut de réfugié fixée au 31 décembre 2017.

«Chaque réfugié rwandais au Congo, devra opter, soit pour son intégration dans la société congolaise, soit pour le rapatriement au Rwanda », a dit le représentant du HCR, Cyr Modeste Kwamé, qui faisait jeudi à Brazzaville le point sur les conclusions de la réunion avec les autorités de deux pays.

Selon Kwamé, « après le 31 décembre, date de la clause de cessation de la prise en charge du HCR à l’endroit de tous les réfugiés rwandais au Congo, le HCR ne sera plus responsable de leur sort.»

«Depuis la campagne de sensibilisation entamée en 2016 par le gouvernement congolais et le HCR pour le rapatriement ou non des rwandais dans leur pays seul 11 ont opté pour le rapatriement et six pour leur intégration au Congo», a souligné Cyr Modeste Kwamé.
Il a ajouté que «le guichet unique mis en place pour ce choix restera en fonction jusqu’en fin novembre 2017, pour donner la chance à tous les réfugiés de faire leur choix avec la date butoir de cessation de ce statut de réfugiés. »

Pour sa part, l’ambassadeur du Rwanda au Congo a indiqué à l’endroit de ses compatriotes que « les conditions sont réunies pour leur accueil au Rwanda. Dès leur arrivée, ils seront pris en charge par les services mis en place pour les Rwandais qui regagnent le pays.»

Les réfugiés rwandais sont arrivés au Congo après le génocide qu’à connu le Rwanda en 1994 et se sont intégrés à la population.  Ils exercent presque tous les métiers qu’ils peuvent faire sans être inquiétés.

LCM/cat/APA

Commentaires
Haut