Société

La Médaille d’honneur du travail décernée à 14 agents de l’ONAD

Les 14 récipiendaires des Médailles d’honneur du travail de l’ONAD autour du MCLAU, Isaac Dé, le 28 septembre 2017 au Radison Blu à Abidjan

Photo : AIP

Abidjan, 28 sept – Le ministère de l’Emploi et de la Protection sociale et celui de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme ont organisé, jeudi, à Abidjan, une cérémonie de distinction de 14 agents de l’Office national de l’assainissement et du drainage (ONAD), chargé de la mise en œuvre des projets de réalisation, d’extension, de renforcement et de renforcement des infrastructures d’assainissement et de drainage.

Quatre agents, dont le directeur général de l’ONAD, Amara Sanogo, ont reçu la médaille Or après plus de 30 ans de service. Deux, la médaille Vermeil pour plus de 25 ans de service et sept autres comptabilisant plus de 15 ans de service, la médaille Argent.

« Recevoir la médaille d’honneur du travail, c’est avant tout, une reconnaissance de la part de la nation pour avoir contribué à l’effort et à la solidarité nationale, puisque le fruit de votre travail a contribué à proposer des services utiles pour le bien-être des populations bénéficiaires », les a félicités l’Inspecteur général, Bolou Bagaté, au nom du ministre de l’Emploi et de la protection sociale.

Le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Claude Isaac Dé a salué leur dévouement et leur ardeur au travail ainsi que leur don de soi pour relever les défis futurs dans un contexte où l’accès des populations en zones urbaines à des sites assainis doit passer de 22 %, actuellement, à 60 % à l’horizon 2030.

« L’eau est source de vie, mais l’assainissement et la salubrité renforcent la dignité de l’homme en améliorant le cadre de vie et la sécurité des populations », en saison de pluie, raison pour laquelle il a relevé la symbolique de leur distinction, les invitant à plus d’ardeur afin d’améliorer « la qualité du service au profit des usagers du secteur de l’assainissement et du drainage ».

Depuis 2013, l’ONAD a mené plusieurs opérations dont, entre autres, les schémas directeurs d’assainissement et de drainage de Grand-Bassam et Dimbokro, exécuté des travaux de drainage des eaux pluviales dans le district d’Abidjan et dans 16 chefs-lieux de région à hauteur de 11 milliards, des opérations de « pré-saison » consistant à entretenir les ouvrages de points critiques avant le début de la saison des pluies ou encore la première station de traitement des boues de vidange à Korhogo, a énuméré le directeur, Amara Sanogo.

L’assainissement est un défi permanent pour les autorités, chaque saison des pluies entraînant son corollaire de dégâts matériels et victimes souvent mortelles. L’ONAD est, à ce sujet, investie d’une mission de sensibilisation en vue d’un changement de comportement des populations.

(AIP)

aaa/fmo

Commentaires
Haut