Culture

Concert haut en couleurs pour les 60 ans de Royal Air Maroc à Abidjan (Magazine)

L’ artiste Wyz Boy, invité d’honneur des 60 ans de Royal air Maroc.

Photo : AIP

Abidjan, 28 sept – Coupé décalé, Zouglou, R and B… : la compagnie de transport aérienne Royal Air Maroc (RAM) a célébré, haut en couleurs, à travers un concert  inédit, ses 60 années de présence à Abidjan, à la salle Anoumabo du palais de la culture de Treichville, avec en prime la star nigériane WizBoyy.

Près de 3000 spectateurs ont pris d’assaut la plus grande salle de spectacle d’Abidjan, jeudi dernier, pour ce concert rythmé par de grands noms de la musique urbaine africaine, et animé par la paire d’animateur Willy Dumbo- Marcelin Govoei.

A 19h30, c’est l’artiste Magic Diesel qui ouvre, en prestation play-back, la première partie de ce show, après un standing ovation jalonnée d’un entonnement général du traditionnel « Happy Birthday » : instant singulier et émouvant de communion entre responsables, employés et clients de la compagnie marocaine.

Magic Diesel égraine quelques titres de son répertoire zougloutique, dont les perles mélodieuses sont reprises en chœur par un public cosmopolite comprenant des Ivoiriens, une impressionnante colonie marocaine, ainsi que d’autres  africains, européens et quelques asiatiques.

Une projection vidéo s’invite à la partie, retraçant toutes ces années de prouesses de la RAM dans le ciel ivoirien, un marché où elle a atteint le cap de 100.000 passagers par an au départ d’Abidjan,  se classant désormais en troisième position derrière Air Côte d’Ivoire et Air France.

Juste un temps pour souffler. Et l’ambiance repart de belle, cette fois-ci en coupé-décalé, avec la sulfureuse Bamba Ami Sara : entre ses déhanchements époustouflants qui mettent les jeunes marocains dans un délire à couper le souffle, « La fille de Dieu » réchauffe la salle, entre temps refroidie par la mousson lagunaire ambiante.

La vitesse de croisière est atteinte, un renfort de « Kérosène DJ », qui appelle  le public à la persévérance. Car, chante-t-il à la satisfaction générale, « Le deuxième nom de Dieu, c’est le temps… ton heure a sonné… travaille dur et pour toi va sortir». Et ce ne se sont pas les passages de Rocky Gold et JC pluriel qui feront baisser cette fièvre festive.

« Nous avons organisé ce concert pour  rendre un grand hommage à nos clients, employés et sympathisant et que la fête continue », confie, tout heureux, le directeur général de Royal Air Maroc à Abidjan, Khalid Tazi, lançant du coup la seconde partie de la soirée qui s’est voulue en Live.

Sur des notes savamment jouées et bien connues des mélomanes, « Les leaders » et le groupe « Zouglou Makers » réactivent la flamme du zouglou. C’est l’hystérie !

Invité d’honneur de la célébration de ces 60 ans, la star Nigériane, WyzBoyy, à travers ses titres cultes « Fine Baby », « One plus one », « Salambala » et bien d’autres, sert avec plaisir du « Naja », rythme musical prisé dans les agglomérations nigérianes.

La chance était aussi rendez-vous pour certains spectateurs, heureux gagnants d’une tombola organisée par la RAM, qui leur permet de bénéficier de voyages gratuits aux Etats-Unis, au Canada et au Brésil.

bsb/akn/tm/ AIP

Commentaires
Haut