Presse

Les meilleurs journalistes de la presse numérique récompensés

Les Lauréats du prix Alfred Dan Moussa du meilleur journaliste ont été récompensés, vendredi à Abidjan

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Les Lauréats du prix Alfred Dan Moussa du meilleur journaliste de la presse numérique pour la promotion de la paix et de l’intégration dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont été récompensés, vendredi à Abidjan, par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), partenaire officiel de ce Prix organisé par le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).

Le premier prix, doté d’une enveloppe de un million de FCFA a été élevé par Simon Benjamin Bassolé de l’Agence ivoirienne de Presse (AIP), quand Seriba Koné de Crocinfos.com  a empoché  500 000 FCFA pour le deuxième prix.

«Soutenir les journalistes, c’est participer à l’éducation de nos pays, car c’est à eux que revient la responsabilité d’animer le débat public sur des thématiques qui prônent des valeurs de cohésion et de paix, de porter les problèmes de société, d’éclairer les consciences et de forger des opinions », a soutenu  le Secrétaire général de la CIE, Emmanuel Kouadio qui représentait le Directeur général de cette compagnie.

Le Président du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), David Youant, a salué, « les bonnes volontés qui ont permis l’organisation et la remise des récompenses de la 3ème édition du Prix Alfred Dan Moussa du meilleur journaliste pour la paix et l’intégration au sein de l’espace CEDEAO ».

Ce prix qui porte le nom du Directeur général de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC Polytechnique), Alfred Dan Moussa, vise à créer un esprit d’émulation parmi les web journalistes pour une presse numérique de qualité, capable de porter le message de paix et de l’intégration des peuples en Afrique de l’Ouest.

« Il  nous vient à l’esprit de souhaiter un partenariat à vie entre les sœurs siamoises et le REPRELCI, pour la pérennité de ce prix qui célèbre l’excellence, mais aussi, pour la promotion de l’image du groupe CIE/SODECI, dans un environnement qui sera de plus en plus concurrentiel », a souligné Alfred Dan Moussa.

Les noms des lauréats de la 3ème édition de ce prix ont été dévoilés le 11 février dernier au cours d’une cérémonie à  la salle de conférence du Ministère des Affaires Etrangères au Plateau, en présence de plusieurs institutions, notamment la Banque Africaine de Développement  (BAD), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Les organes de régulation et d’autorégulation que sont la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) , le Conseil national de la presse (CNP) et l’Observatoire de la liberté de la presse, de l’éthique et de la déontologie (OLPED) étaient également présents.

MC/sy/ls/APA

Commentaires
Haut