Gagnoa

Démarrage dès janvier 2018 des travaux d’un château d’eau à Galébré (Gagnoa)

La députée Myss Belmonde et la population de Galébré, dansent à l’annonce de la construction d’un château d’eau par le ministre Amédée Kouakou (Photo Aip Gagnoa 24/09/2017)

Photo : AIP

Gagnoa, 24 sept (AIP)- Le ministre des Infrastructures économiques, Amédée Kouakou a annoncé officiellement dès janvier 2018, la construction d’un château d’eau dans la sous-préfecture de Galébré (40 km de Gagnoa), samedi, lors d’un meeting de remerciement de la députée de la localité, Myss Dogo Belmonde, aux populations de Guibéroua-Galébré-Dignago.

« Je serai personnellement ici à Galébré, en janvier 2018, pour vous implanter un château d’eau avec toutes ces canalisations jusque devant vos maisons », a poursuivi le ministre, qui a annoncé séance tenante que les populations ne paieront que 1 000 FCFA pour avoir un compteur d’eau et être approvisionné, au lieu de 147 000 FCFA.

« Lorsque vous n’avez pas d’eau, vous ne pouvez être émergents », a assuré le ministre Kouakou, avant d’annoncer publiquement et sous un tonnerre d’applaudissements que le président de la République a déjà « validé » le projet.

« Nous accueillons cette nouvelle avec joie et fierté», a réagi la députée Myss Belmonde, vice-présidente de l’Assemblée nationale dont le travail de lobbying a aussi été salué par le ministre qui a tenu néanmoins à rassurer les populations, que l’accès à l’eau est une préoccupation permanente du gouvernement.

Galébré est une grosse bourgade crée en 1975 par le regroupement de quatre villages. Il compte plus 33 000 habitants et ne possède ni château d’eau, ni ambulance pour son centre de santé, a-t-on appris.

dd/fmo/AIP

Commentaires
Haut