Niakaramandougou

Les populations de Niakara invitées à se prémunir des piqûres de moustiques

Le moustique vecteur du paludisme

Photo : AIP

Niakara, 23 sept (AIP)- Les populations de Niakara ont été invitées vendredi à se prémunir contre les piqûres de moustiques, lors d’une journée de sensibilisation organisée en prélude à la campagne de distribution de masse de déparasitant en vue du traitement préventif des Maladies tropicales négligées (MTN).

Le directeur du district sanitaire de Niakara, Dr Sahandé Vakaba, a révélé que la Filariose lymphatique (FL) communément  appelée « éléphantiasis », est transmise à l’homme par la piqûre de l’anophèle femelle, par ailleurs agent pathogène du paludisme.

« Cette maladie marginalisante, invalidante et appauvrissante, est très dangereuse. C’est donc pour nous, nos familles et nos enfants, une nécessité vitale de demeurer dans un environnement assaini et salubre, loin des moustiques en dormant sous une moustiquaire imprégnée », a-t-il recommandé.

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique va organiser du 26 au 30 septembre à Niakara, une campagne de distribution de masse de déparasitant en vue de lutter contre ces MTN (l’onchocercose, les vers intestinaux et l’éléphantiasis).

jbm/gak/cmas/AIP

Commentaires
Haut