Justice

Différend maritime : Le Tribunal international de la mer tranche en faveur du Ghana au détriment de la Côte d’Ivoire

Statuant sur l’affaire, la Chambre spéciale du TIDM a « adopté à l’unanimité la méthode de délimitation équidistance » proposée par le Ghana contre la méthode bissectrice voulue par la Côte d’Ivoire.

Photo : Alerte Info

Abidjan, 23 septembre 2017 [ALERTE INFO]-Le Tribunal international du droit de la mer (TIDM), saisi en septembre 2014 pour le règlement d’un différend lié à la délimitation de la frontière maritime entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, a tranché samedi en faveur des ghanéens, lors d’une audience.
Statuant sur l’affaire, la Chambre spéciale du TIDM a « adopté à l’unanimité la méthode de délimitation équidistance » proposée par le Ghana contre la méthode bissectrice voulue par la Côte d’Ivoire.

En septembre 2014, le Ghana avait porté plainte de « façon unilatérale » contre son voisin ivoirien qui a saisi à son tour le TIDM, pour la délimitation de cette frontière maritime qui renferme d’importants gisements pétroliers.

Jusqu’en 2016, le Ghana qui continuait ses activités d’exploitation pétrolière dans la zone litigieuse, a été interdit par ordonnance « à l’unanimité » des juges de la Chambre spéciale du TIDM d’effectuer de nouveaux forages.

Samedi, dans son verdict, cette Chambre a estimé que « le Ghana n’a pas violé les droits souverains de la Côte d’Ivoire » et qu’ »il n’existe pas d’accord tacite entre (les deux pays) qui auraient délimité leur mer territoriale, leur zone économique exclusive et leur plateau continental ».

Ce verdict en faveur du Ghana devrait accélérer plusieurs projets pétrolifères latents, dont ceux de la compagnie britannique Tullow, qui a annoncé un programme de forage de 13 puits en plus des 11 déjà existants.

« En dépit de cette procédure judiciaire engagée, ce conflit maritime de longue date n’a jamais altéré les relations » entre ces deux grands voisins, ont assuré les autorités ivoiriennes et ghanéennes, qui n’ont cessé de répéter qu’ils traitent ce sujet « avec la plus grande fraternité ».

Ange TIEMOKO/ALERTE INFO

Commentaires
Haut