Musique

Concours de chants religieux : démarrage à Abidjan de la 3ème édition de Fayda Voice

La 3è édition du Festival culturel islamique, Fayda Voice a débuté jeudi soir, à Abidjan.

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – La 3è édition du Festival culturel islamique, Fayda Voice a débuté jeudi soir, à Abidjan avec le social, la peinture et le sport au menu, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

La Directrice générale de ce festival, Hadja Diaby Charifa Chérif justifiant cette initiative a souligné qu’elle vise entre autres «  à susciter des talents artistiques, lutter contre l’oisiveté, le radicalisme ». « Nous avons le droit de redorer l’image de l’islam (…) une religion riche de sa diversité culturelle », a-t-elle insisté.

 L’Ambassadeur du royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, patron de l’édition a salué  le « concept novateur » de Fayda Voice qui  «  vise à montrer la vraie essence de l’islam, faite de tolérance ».

 Des concours de chants traditionnels, de poésie  avec en attraction le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal, la Guinée, le Togo, le Nigéria, le Niger, le Ghana et la Côte d’Ivoire  vont meubler le Fayda Voice 3 qui s’articule autour de la thématique du genre.

 Quant au volet social, il est marqué par des opérations de  don de sang et de dépistage du cancer du col de l’utérus. Fayda Voice est un concours culturel et de chants à l’initiative  de la section ivoirienne de Nasrul-ilm.

 Créée en 1988 au Sénégal par son éminence Cheick Hassan Cissé, héritier spirituel de Cheick Ibrahim Niass, Nasrul-ilm est une organisation à but non lucratif, à caractère religieux et social qui existe à travers le monde.

SY/hs/ls/APA

Commentaires
Haut