Agriculture

Concertation Etat-secteur privé : le développement de l’agriculture ivoirienne au centre de la 4è édition des rencontres sectorielles

Le Comité de concertation État- secteur privé , a lancé mardi à Abidjan, les activités du comité scientifique de la quatrième édition des rencontres sectorielles dédiées à l’agriculture

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Comité de concertation État- secteur privé (CCESP), a lancé mardi à Abidjan, les activités du comité scientifique de la quatrième édition des rencontres sectorielles dédiées à l’agriculture, a constaté APA sur place, en présence des partenaires au développement ainsi que des représentants des organisations professionnelles du secteur agricole.

Pour Coulibaly Siaka Minaya, Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et du développement rural, cette quatrième édition des rencontres sectorielles du CCESP doit faire en sorte que l’économie agricole soit structurée pour ‘’prendre en compte la durabilité de l’agriculture’’.

‘’Si l’émergence est un train, le secteur agricole doit en être la locomotive qui doit tirer les autres wagons’’ pour rendre plus ‘’compétitive et performante’’ l’économie du pays.

Pour y parvenir, M. Coulibaly a invité les participants à trouver des pistes pour relever bien de défis notamment ‘’la sécurisation foncière, l’organisation dans la professionnalisation des acteurs, la maîtrise de l’eau, la mécanisation du secteur, le financement de l’agriculture, …’’.

‘’ Vos travaux doivent contribuer à améliorer la préparation du PNIA II (Plan national d’investissement agricole II), cadre sectoriel décliné du Plan national de développement (PND)’’ a dit Coulibaly Siaka.

Le Secrétaire Exécutif du CCESP, Mariam Fadiga Fofana, a pour sa part, rappelé l’investissement attendu de l’ordre de 4.000 milliards FCFA du secteur agricole dans le PNIA.

‘’L’un des leviers pour atteindre cet objectif est le dialogue permanent autour de la politique économique agricole en vue de son appropriation par les acteurs privés à travers une prise en compte de leurs besoins et préoccupations’’, a-t-elle souligné.

Les trois précédentes  éditions du comité de concertation État-secteur privé étaient respectivement dédiées aux secteurs du tourisme,  du pétrole et de l’énergie, et de la construction.

HS/ls/APA

Commentaires
Haut