Grand Lahou

Besoin pressant de pompes villageoises à Godesso (Grand-Lahou)

Des habitants de Godesso à Bacanda, dans le département de Grand-Lahou ont exprimé le besoin pressant d’installation de pompes villageoises dans leur localité.

Photo : AIP

Grand-Lahou 15 sept – Des habitants de Godesso à Bacanda, dans le département de Grand-Lahou (Sud, région des Grands Ponts) ont exprimé le besoin pressant d’installation de pompes villageoises dans leur localité.

« Il n’existe aucune pompe villageoise ici. Lorsque nos puits tarissent, surtout en saison sèche, tout le monde converge vers la rivière Godai située à 2 kilomètre du village », regrette le chef de ce village de 600 âmes, Koffi Kouamé valentin, interrogé par l’AIP.

Selon les habitants, cette situation pousse les populations à consommer les eaux de la ravière et des marigots, les exposant à des maladies. « Nous avons enregistré dans l’année, des cas de choléra, de bilharziose et de dysenterie », s’est exprimée Sawadogo Aibata, une  mère de quatre enfants.

Pour l’élève en classe de CE1, Kouadio Akissi Yvonne, le gouvernement ivoirien doit leur venir en aide en construisant cinq pompes villageoises. Un avis partagé par l’instituteur à l’école primaire A.B.A, qui dit parcourir 9 km chaque jour, pour se rendre à la sous préfecture de Bacanda, ravitailler sa famille en eau potable. « Je le fais depuis 11 ans que j’exerce dans le village », a-t-il dénoncé.

rk/nmfa/fmo/ AIP

Commentaires
Haut