Les filles et garçons de salle du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké, une ville du Centre de la Côte d’Ivoire, ont observé jeudi un sit-in au sein de l’hôpital, pour réclamer trois mois de salaires, selon un agent à ALERTE INFO.

Ce mouvement intervient après celui des agents d’entretien et d’assainissement, estimés à plus de 100 personnes, qui réclament depuis le 10 août, plusieurs mois de salaire.

Ces agents poursuivaient jeudi leur grève avec un « service minimum », a assuré l’un des responsables des grévistes, à ALERTE INFO.

 RKO/ ALERTE INFO