Education

Près de 6 000 lits disponibles après la réhabilitation de 10 résidences universitaires (Ministre)

Les locaux réhabilités de la cité Mermoz, à Cocody, visités le mercredi 13 septembre par la ministre Bakayoko-Ly Ramata

Photo : AIP

Abidjan, 13 sept – Le gouvernement ivoirien a réhabilité 10 résidences universitaires sur 17 pour une capacité d’accueil de 5 942 lits, a annoncé, mercredi, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bakayoko-Ly Ramata, à l’issue d’une visite sur le Campus de l’université Félix Houphouët-Boigny et à la cité Mermoz d’Abidjan-Cocody.

Les 5 942 lits disponibles représentent 60% de la capacité totale d’accueil de l’ensemble des résidences universitaires, estimée à 10 660 lits, lorsque le programme de réhabilitation sera achevé en 2019.

Le Premier ministre a entériné un programme d’achèvement de la réhabilitation des résidences restantes entre 2018 et 2019 tandis qu’un partenariat public-privé permettra de construire d’autres cités à Abidjan et à l’intérieur, dans les villes disposant d’universités, a-t-elle ajouté.

« Les chambres que nous avons visitées sont bien tenues, le restaurant de Mermoz propose des plats succulents, offrant un cadre propice aux études et à la réflexion », s’est-elle réjouie, à l’issue de sa tournée.

Le gouvernement a lancé, depuis 2012, une vaste opération de réhabilitation des universités et résidences universitaires d’Abidjan, d’agrandissement de celles de Daloa et de Korhogo tout comme la construction de nouvelles universités dont la ville universitaire d’Adiaké, en projet.

Sur un total de 250 000 à 300 000 étudiants, les universités ivoiriennes reçoivent chaque année 80 000 à 100 000 nouveaux bacheliers dont près de la moitié est absorbée par le privé.

Une Université virtuelle a été créée pour répondre à la problématique de la massification des effectifs et de l’insuffisance des équipements.

aaa/akn/fmo/ AIP

Commentaires
Haut