Togo

La mobilisation populaire au Togo dispersée à coups de gaz lacrymogènes

TOGO - marche pacifique

La mobilisation populaire organisée jeudi dans le centre de Lomé, pour obtenir le départ du président Faure Gnassingbé a finalement été dispersée en fin de soirée, à coups de gaz lacrymogènes des forces de l’ordre.

Photo d'archive

Abidjan, 08 sept  – La mobilisation populaire organisée jeudi dans le centre de Lomé, pour obtenir le départ du président Faure Gnassingbé et la mise en place de réformes, a finalement été dispersée en fin de soirée, à coups de gaz lacrymogènes des forces de l’ordre.

Les manifestants, qui se disaient déterminés à rester « toute la nuit », se sont finalement éparpillés dans la capitale, selon les médias.

Les manifestants avaient marché dans le calme mercredi et jeudi, à grand renfort de sifflets et brandissant des drapeaux du Togo. Aucun incident n’a été pour l’instant enregistré.

Les manifestants réclament la limitation des mandats présidentiels à deux, un scrutin à deux tours, et protestent contre le régime du président Faure Gnassingbé, qui a succédé il y a douze ans à son père, lui-même resté au pouvoir près de quarante ans.

kam/ AIP

Commentaires
Haut