Economie

La 3e édition du salon international de l’originalité d’Abidjan aura lieu du 25 au 27 septembre

Les organisateurs du salon lors de la conférence de lancement

Photo : AIP

Abidjan, 07 sept – La troisième édition du salon international de l’originalité d’Abidjan aura lieu du 25 au 27 octobre à l’espace Évent des II plateaux (Abidjan), autour du thème « la sensibilisation sur l’originalité des produits et services comme moteur de développement pour une Afrique émergente », a annoncé jeudi, le coordonnateur du comité national de la lutte contre la contrefaçon, l’officier des douanes, le colonel Lejeune Bain.

Cette énième édition du salon « origi », initiée par la régie GAD Sarl, une société de droit ivoirien, et mise en œuvre depuis 2015, a été lancée, jeudi à Abidjan, par le coordonnateur du comité national de la lutte contre la contrefaçon, l officier des douanes, le colonel Lejeune Bain, lors d une cérémonie organisée à Abidjan.

« Le lancement de cette campagne consolide le partenariat secteur public et privé dans le cadre de la valorisation de l’authenticité et de l’originalité des produits, marques et services », a indiqué le colonel Lejeune Bahin, espérant réussir la lutte contre la contrefaçon et toutes les formes de fraudes.

Durant cette tribune de sensibilisation de trois jours, le comité national de lutte contre la contrefaçon envisage emmener les populations à ne pas
consommer les produits contrefaits tout en leur apprenant à savoir distinguer la bonne qualité d ‘n produit au détriment du faux, précise le colonel Lejeune Bahin.

Au titre des innovations de cette édition,  le colonel Bahin a annoncé l’organisation d une conférence inaugurale de son organisation autour du
thème « le CNLC: organe de sensibilisation ou de répression ». A côté de cela,  les acteurs et opérateurs qui s impliquent par des actions concrètes
dans le combat de la lutte contre la contrefaçon et le piratage et la fraude sous toutes ses formes seront distingués et primés.

Le promoteur de cet évènement, le président de la régie GAD, Anges Félix N’Dapkri a rappelé que le souhait de son organisation est de mener à bien
une mission de sensibilisation et de partage autour de ce fléau qui chaque année fait perdre des milliards de francs CFA à l industrie et à l économie
ivoirienne.

tg/fmo/ AIP

Commentaires
Haut