Economie

Les partenaires opérationnels du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation-extension Ouest reçoivent du matériel de plus de 129 millions de FCFA

La cérémonie de remise des véhicules et équipements informatiques

Photo : AIP

Bouaké, 05 sept (AIP)-Les partenaires techniques et opérationnels du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation-extension Ouest (PROPACOM-Ouest) ont reçu, mardi, à Bouaké, des matériels roulants et des équipements informatiques d’une valeur de 129.416.889 francs CFA, pour mieux assurer leur mission d’accompagnement du projet.

Les représentants des structures partenaires à savoir, l’Union nationale des Coopératives d’épargne et de crédits de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI), la CEDAICI, le Projet de reboisement des flancs de montagne, le Projet muraille vert et la SODEXAM, ont reçu des mains de la coordonnatrice du projet et des autorités présentes, trois véhicules Pick-up 4X4, 11 motos, 15 ordinateurs portables, un serveur et système ainsi que divers matériels informatiques.

La coordonnatrice du PROPACOM-Ouest, Mme Goulivas-Callé Aude Viviane, a indiqué que des conventions ont été signées avec ces structures dont les activités concourent à l’atteinte des objectifs du projet. Le projet de reboisement des flancs de montagne exécuté dans la région du Tonkpi  et Projet muraille verte mis en œuvre dans le Worodougou et le Béré visent à reboiser 1600 hectares pour lutter contre les changements climatiques, créer un microclimat dans les régions, mener la lutte antiérosive et sensibiliser les agriculteurs sur les feux de brousse.

La SODEXAM collecte et fournit des données agro-météorologiques avec des informations sur le climat notamment sur les périodes de pluie, leur durée et longueurs pour aider les paysans. La structure installera des pluviomètres paysans, des stations agro-météorologiques et formera les organisations de producteurs bénéficiaires du PROPACOM-Ouest à collecter, diffuser et lire des donnée agro-météorologiques.

Quant aux microfinances à savoir, l’Union nationale des Coopératives d’épargne et de crédits de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI) et la CEDAICI, elles interviennent dans le projet en tant que structures par lesquelles transitent les fonds destinés au financement du PROPACOM-Ouest mais également pour aider les bénéficiaires à contribuer au financement de leurs activités en leur inculquant les notions d’épargne et de crédit.

La coordonnatrice du PROPACOM-Ouest et le directeur de l’évaluation des projets, Irié Bi Djo, représentant du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, ont exhorté les partenaires à faire un «excellent usage» de ces matériels et équipements pour l’atteinte des résultats escomptés. Un suivi-évaluation sera mis en œuvre par les bailleurs et le ministère de tutelle, ont-ils annoncé.

Le PROPACOM est un projet initié par l’État ivoirien et qui bénéficie du financement du Fonds international de développement agricole (FIDA), du Fonds fiduciaire du Programme d’adaptation de l’agriculture paysanne (ASAP) et l’État de Côte d’Ivoire.

Le projet est mis en œuvre dans les régions du Béré, Worodougou, Tonkpi, Bafing, Kabadougou et  Folon. Il appuie la production de riz, de maïs, de manioc, et de culture maraichères en fournissant aux cibles des semences et intrants de qualité, pour une amélioration de la productivité.  L’objectif général est de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale et de stimuler la croissance économique dans les régions ciblées.

(AIP)

nbf/fmo

Commentaires
Haut