Séguéla

Des membres des organisations professionnelles agricoles formés au e-banking à Séguéla

Photo de famille après l’atelier

Photo : AIP

Séguéla, 29 août (AIP) – Au nombre de 36, des membres d’organisations professionnelles agricoles (OPA) du département de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) ont été formés, lundi, sur l’utilité de la banque à distance ou e-banking, au cours d’un atelier organisé à la salle de réunions de la préfecture par l’antenne du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM) – extension Ouest.

Pour le chef intérimaire de l’antenne de Séguéla, Touré Yao Antoine, cette session a pour objet de pallier la problématique de l’éloignement des populations rurales des points habituels de services financiers en sécurisant et en mettant à disposition des ressources financières via le réseau de‘SEWA’, une structure spécialisée dans les paiements électroniques.

Ce processus qui est dans sa phase pilote est mené en partenariat avec les coopératives d’épargne et de crédit (COOPEC) de Man, de Mankono et de Séguéla.

Ces structures de microfinance se doivent de créer leur propre réseau d’opérateurs relais en vue de faciliter l’accès des services financiers aux acteurs des OPA.

Financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), le PROPACOM-Ouest, dont les principaux objectifs sont, entre autres, la réduction de la pauvreté en milieu rural et l’amélioration durable de la sécurité alimentaire, va donc permettre aux différentes sociétés coopératives (SCOOP) d’être autonomes, après la distribution de semences de riz et de maïs ainsi que de boutures de manioc, sans omettre des formations sur les produits phytosanitaires et en alphabétisation.

Démarré en 2014 pour s’achever en 2020, ce projet s’étend aux régions du Béré, du Worodougou, du Bafing, du Folon, du Kabadougou et du Tonkpi, relève-t-on.

Après Séguéla, ce sera au tour de 14 membres d’OPA de Man de suivre, ce mardi, cette même formation, note-t-on.

Kkp/akn/kp/AIP

Commentaires
Haut