«Nous sommes à la pointe d’une révolution solaire en Côte d’Ivoire. Au cours des 10 années antérieures jusqu’en 2005, le nombre d’abonnés au téléphone mobile s’est quasiment multiplié par dix. Cette forte croissance pourrait s’appliquer au domaine de l’énergie solaire», a espéré Stéphane Abrahams, directeur général de Lumos Côte d’Ivoire, cité dans une note d’information transmise à APA.

Dans le cadre du projet pilote, « 200 ménages et petites entreprises  se verront offrir le service de l’électricité solaire ». Ce service d’électricité solaire,  poursuit la note d’information, sera disponible sur toute l’étendue du territoire ivoirien à partir de septembre prochain ».

Par ailleurs, conclut le document, « le système d’électricité solaire de Lumos exploite la puissance du soleil. Ce qui rend l’électricité disponible 24 heures sur 24. Les clients s’abonnent au service avec des frais mensuels payables à l’aide de leur téléphone mobile».

PIG/lb/ls/APA