Divo

Des coopératives de Divo satisfaites d’une série de formations techniques initiées à leur profit

Des sessions de formation initiées par le chocolatier CEMOI et cofinancées par le conseil du café et du cacao ont eu lieu à Divo

Photo : AIP

Divo, 29 août – Plusieurs coopératives de Divo se disent « pleinement » satisfaites des sessions de formation initiées par le chocolatier CEMOI et cofinancées par le conseil du café et du cacao, en vue d’accélérer le processus de leur professionnalisation.

Neuf coopératives participent depuis quelques mois à la phase pilote d’un programme visant notamment à renforcer les capacités de tous les acteurs sur les bonnes pratiques de gestion, rappelle-t-on.

Selon Kra Seydou de la coopérative agricole de Grand-Béréby, ils ont appris la bonne gestion de la diversité qui consiste « à éviter la discrimination de genre et de sexe entre les membres de la coopérative ».

Il a ajouté que la formation prend en compte le réalisme dans la gestion, ce qui revient « à faire des prévisions tenant compte de la réalité du terrain et à respecter ses engagements ».

« On attendait ce type d’enseignements depuis longtemps. Nous apprenons la transparence et tout ce qu’il faut faire pour que les coopératives avancent », a renchéri un autre animateur de coopérative, Kouma Tanoh Yao.

Six modules de formation, allant du management et de la gestion quotidienne des coopératives à la planification, ont été enseignés par le biais de l’ONG internationale Technoserve.

L’objectif du programme est de professionnaliser les sociétés coopératives afin qu’elles soient performantes, viables et durables.

Gso/kp/ AIP

Commentaires
Haut