Sécurité

L’effectif de militaires ivoiriens aptes pour une opération de maintien de la paix se renforce de 50 nouveaux éléments

L’effectif de militaires ivoiriens aptes pour une opération de maintien de la paix se renforce de 50 nouveaux éléments

Photo : AIP

Abidjan, 25 août – L’effectif de militaires ivoiriens aptes à être déployés sur des théâtres d’opérations de maintien de la paix s’est renforcé  de 50 nouveaux éléments qui viennent d’achever un stage portant sur les connaissances fondamentales obligatoires préalables à toute projection extérieure.

Ces militaires, composés notamment d’éléments des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI), de gendarmes, de marins dont le grade varie de sergent à commandant, ont reçu, vendredi, leurs diplômes, lors d’une cérémonie marquant la fin de leur formation, à la salle de conférence de l’Etat-major général des Armées.

Ceux-ci ont été instruits, durant une semaine, à Abidjan,  par une équipe mobile  de  l’Ecole de maintien de la paix « Alioune Blondin Bèye » de Bamako (Mali), un centre destiné à former les responsables civils et militaires africains aux opérations de soutien à la paix, du niveau des connaissances fondamentales comme du niveau tactique. Les stagiaires ont notamment appris, à travers différents modules, le fonctionnement des opérations de paix, leurs principes fondamentaux, ainsi que la protection des droits des femmes et des enfants,

Ils ont aussi été instruits sur l’établissement et l’opérationnalisation des mandats, l’évolution des opérations de soutien à la paix, les mécanismes de collaboration avec les partenaires et le respect de la diversité dans une opération de maintien de la paix.

Le stage, débuté le 21 août, a bénéficié du soutien financier de la République fédérale d’Allemagne, à travers sa représentation en Côte d’Ivoire. Le gouvernement allemand, dans le cadre de son appui à la coopération régionale pour permettre aux Etats africains d’assumer davantage de responsabilités en matière de sécurité sur le continent, contribue, depuis 2007, au financement de l’Ecole de maintien de la paix « Alioune Blondin Bèye ».

Le pays conduit, pour 2017, un programme de soutien à des stages qui prennent  en compte un total de  « 3000 participants » pour un montant global de quelque « 982 millions F CFA », a informé, lors de la cérémonie de clôture de la session d’Abidjan, le chargé d’affaires de la représentation diplomatique en Côte d’Ivoire, Alexandre Callegaro.

Le directeur général de l’administration et des finances des Armées, le général de brigade, Koné Mambi  a traduit la gratitude des autorités ivoiriennes l’Ecole de maintien de la paix « Alioune Blondin Bèye » ainsi qu’au gouvernement allemand, réitérant le grand intérêt que la Côte d’Ivoire accorde au renforcement des capacités de ses hommes en arme, mue par la volonté d’être plus présente sur le terrain  en matière de résolution des conflits.

«Vous voilà désormais armés pour jouer votre partition lorsque besoin se fera sentir. Sachez mériter de la confiance de vos instructeurs et de vos chefs », a-t-il instruit pour ce qui concerne les stagiaires.

kg/fmo/ AIP

Commentaires
Haut