Burkina

24 Août 2017 – L’accueil de la dépouille de Salifou Diallo monopolise la Une des quotidiens burkinabè

Obsèques de Salifou Diallo à la Une des journaux burkinabé

Photo : DR

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) – Les journaux burkinabè ont largement commenté, ce jeudi, l’accueil de la dépouille mortuaire du président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Salifou Diallo, décédé le 19 août dernier à Paris en France.

«Obsèques de Salifou Diallo: La dépouille accueillie à Ouagadougou sous une pluie battante», arbore en manchette, le quotidien d’Etat Sidwaya qui précise que «la Garde rouge a rendu au président de l’Assemblée nationale (AN), Salifou Diallo, les hommages dus à son rang».

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso affiche à sa Une, l’image du cercueil contenant le corps du Dr Diallo en train d’être descendu de l’avion présidentiel.

«Comme si le ciel lui-même avait voulu nous rappeler que le défunt fut, entre autres, ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, c’est sous une pluie battante que le corps de Salifou Diallo est arrivé à Ouagadougou, peu avant 16 heures 30», relate L’Observateur.

A ce sujet, le journal privé Le Quotidien fait remarquer que «La pluie essuie les larmes à l’aéroport».

Le confrère écrit que la délégation  qui a ramené la dépouille du président de l’AN a été accueillie, hier mercredi à Ouagadougou, par une foule composée de personnalités, parents, amis et connaissances du défunt.

«L’homme politique ivoirien Pascal Affi N’Guessan était présent à l’occasion», ajoute Le Quotidien.

Quant au quotidien privé Aujourd’hui au Faso, il renseigne que la délégation ivoirienne aux obsèques de Salifou Diallo sera conduite par le Premier ministre (PM) Amadou Gon Coulibaly.

Et de souligner que le PM Coulibaly sera accompagné de plusieurs personnalités du sérail politique parmi lesquels l’on peut citer les ministres Ibrahim Téné Ouattara, Aly Coulibaly.

Bien avant, le journal mentionne en guise de titre: «Arrivée de la dépouille de Salifou Diallo: Consternation et prières à l’aéroport et à son domicile».

De son côté, Le Pays, un autre quotidien privé, anticipe en titrant que «Ouahigouya (ville natale du Salifou Diallo, Ndlr) se prépare» à accueillir vendredi la dépouille mortuaire de l’illustre disparu.

ALK/od/APA

Commentaires
Haut