Afrique

10% des Mauritaniens sont contaminés par l’hépatite

10% des Mauritaniens porteurs du virus de l’hépatite B et C

Photo : APA

APA-Nouakchott (Mauritanie) – Environ 10% des Mauritaniens sont porteurs du virus de l’hépatite, a révélé le secrétaire général du ministère de la Santé de Mauritanie, Ahmed Ould Dié, mercredi soir à Nouakchott.

C’est un « taux très élevé », s’est alerté le responsable mauritanien dans un mot à l’ouverture d’une cérémonie commémorative de la Journée mondiale de lutte contre les hépatites.
Cette journée a été célébrée par le Centre national d’hépatologie et de virologie à Nouakchott en collaboration avec l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) sous le thème «Eliminer l’hépatite ».
Ould Dié a insisté sur la nécessité de redoubler d’efforts pour lutter contre cette maladie mortelle, rappelant les mesures progressives prises par la Mauritanie dans ce cadre.
Selon lui, le processus de lutte contre l’hépatite dans le pays avait commencé en 2005 avec l’intégration de la vaccination contre le virus de l’hépatite B dans le Programme élargi de vaccination (PEV).
L’étape suivante, a-t-il ajouté, a été la création du Programme national de lutte contre l’hépatite en 2011 et qui devait aboutir à la mise sur pied de l’Institut national d’hépatologie et de virologie (INHV) en 2014.
Le secrétaire général a rappelé que les statistiques de 2015 au niveau mondial font état de 257 millions de personnes contaminées par le virus de l’hépatite B et 71 millions par celui de l’hépatite C.
De son côté, le directeur de l’INHV, Abdallahi Ould Amar, a souligné que parmi les mesures prises pour faire face à l’hépatite figurent l’introduction du dépistage systématique, la vaccination et le suivi de la maladie chez les personnels médical et paramédical et la gratuité du traitement des porteurs du virus.

MOO/od/APA

Commentaires
Haut