Economie

Le conseil municipal de Treichville octroie 300 millions FCFA de subventions à des Ong

Le ministre François Amichia en compagnie des bénéficiaires des subventions

Photo : AIP

Abidjan, 23 août – Le conseil municipal de Treichville, dirigé par le ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, a octroyé mardi, à Abidjan, des subventions d’un montant de 300 millions de francs CFA à 55 organisations et structures parapubliques intervenant dans divers domaines : santé, éducation, sport, culture, gouvernance locale ainsi qu’aux communes sœurs de Bouna, Djébonoua, Touba et Zuénoula.

Selon une note d’information parvenue à l’AIP, le maire Amichia a précisé que lesdites subventions octroyées par la commune ne sont pas destinées au fonctionnement des entités bénéficiaires, mais plutôt à la réalisation d’activités et d’actions concrètes, ainsi que des investissements, qui devront faire l’objet de rapports transmis à la mairie.

Le conseil municipal entend ainsi apporter son soutien à ces organisations, rejointes par d’autres, en reconnaissance de leurs actions parfois bénévoles, au profit des vaillantes populations. Des initiatives qui ont contribué, selon le maire, à la distinction de Treichville comme la commune la plus propre de Côte d’Ivoire décernée, au cours de la journée nationale de l’Excellence du 06 Août 2017, à l’initiative de SEM le président de la République, Alassane Ouattara.

« Je me réjouis d’être à la tête d’une commune inclusive, innovante et vitrine du District d’Abidjan. Une Commune où chaque citoyenne et chaque citoyen, chaque association et organisation de la société civile s’engage pour le rayonnement territorial », a déclaré le maire Amichia.

Le vice-président de la Croix rouge, Dr Dah Léonce en tant que porte-parole des bénéficiaires, a remercié le bienfaiteur et son conseil municipal.

Ces subventions viennent s’ajouter aux nombreuses autres actions menées par le conseil municipal en faveur des structures étatiques telles que  les forces de sécurité, l’Inspection de l’enseignement primaire (IEP) et l’octroi de prises en charge scolaires, médicales et funéraires aux familles vulnérables, etc.

Le montant des subventions a connu une hausse contrairement à celles de 2016 qui étaient de l’ordre de 234 millions de francs CFA, rapporte le document.

akn/fmo/ AIP

Commentaires
Haut