Bouna

Zoom sur le « Kôgôra », une tenue traditionnelle koulango

Le « Kôgôra », tenue traditionnelle du peuple Koulango (Bounkani Nord-Est ivoirien)

Photo : AIP

Bouna, 22 août – Le « Kôgôra », tenue traditionnelle du peuple Koulango (Bounkani Nord-Est ivoirien), est un ensemble composé d’un bonnet, d’une tunique et panta-culotte, confectionnée par les tisserands de cette communauté à partir de tissu traditionnel appelé « Zoun fïeinko ».

Selon un notable de la cour royale, Ouattara Adama dit Kounga, cette tenue mise en valeur au cours des grandes cérémonies et principalement observée sur les dignitaires de la communauté, est l’un des symboles forts du royaume de Bouna. Ses différentes composantes sont toutes d’une forte expressivité, a-t-il fait remarquer.

Ainsi, le bonnet ou « Kpangô » sert-il non seulement de cachette pour les amulettes ou gris-gris du porteur, mais permet surtout de distinguer le rang du chef qui le porte selon son inclinaison.

La tunique « Kôgôra », nom de l’ensemble de la tenue, se limite généralement au niveau des genoux. Elle a une espèce de cravate située du côté de l’épaule gauche pour, souligne-t-il, ajouter de l’esthétique à la tenue et également jouer le rôle d’ajusteur pour faciliter le port de la tunique en réduisant ou en augmentant la taille du cou selon le volume de la tête.

Le panta-culotte « Napou-kouroussi » en langue koulango, est une culotte qui se limite au niveau des mollets avec un dessous volumineux pour faciliter les mouvements.

La serviette, dite « Gboligué » toujours bien pliée est posée sur l’épaule du porteur de la tenue. Elle permet de se protéger en cas de toux, d’éternuement ou pour masquer son sourire, son rire en public.

Les sandales ou « Nan tôwoun » quant à elles, apportent une touche esthétique au porteur de la tenue, précise le notable Kounga.

on/ena/akn/fmo/AIP

Commentaires
Haut