L’amicale regroupant des anciens responsables de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN),  a déploré mardi « des propos de certains cadres » du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel)  « de nature à impacter l’unité nationale », dans une déclaration.

« En vue de s’attirer la sympathie de certains militants et leur adhésion au congrès du RDR » prévu les 09 et 10 septembre, « des cadres tiennent des propos tendancieux » tels que « faisons tout pour ne pas que le pouvoir échappe aux gens du nord » ou « si le pouvoir échappe aux gens du nord, nous irons en exil avec nos enfants, a dénoncé  l’amicale dans la note lue par son  porte-parole Félicien Sékongo.

« Du pouvoir du président ivoirien  Alassane Ouattara  « qu’est-ce que le nord a gagné ? » (…) « En quoi la vie (des populations du nord) a-t-elle changé? », s’est interrogé M.Sékongo.

« Nous n’osons pas croire que le RDR, un parti politique se réclamant républicain puisse être un rassemblement exclusif des populations du nord », a regretté l’amicale présentée officiellement le 10 août.

EFI / ALERTE INFO