Politique

L’amicale des anciens responsables de l’ex-rébellion « ne cherche pas à créer une nouvelle crise » (cadre)

« L’Amicale des Forces nouvelles cherche à réconcilier les Ivoiriens sur les bases saines », a écrit M. Lobognon, cadre de l’association sur sa page Facebook.

Photo d'archives

L’amicale regroupant des anciens responsables de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN) « ne cherche pas à créer une nouvelle crise en côte d’Ivoire », a indiqué le député Alain Lobognon, pour qui « l’intention de l’association n’est pas celle que (leur) collent ceux qui veulent réécrire l’histoire » du pays.

« L’Amicale des Forces nouvelles ne cherche pas à créer une nouvelle crise en Côte d’Ivoire. Elle cherche à réconcilier les Ivoiriens sur les bases saines », a écrit M. Lobognon, cadre de l’association sur sa page Facebook.

« Quand nous créons une association référant aux Forces nouvelles, notre intention n’est pas celle que nous collent ceux-là qui veulent réécrire l’histoire récente de la Côte d’Ivoire sans nos points de vues », a-t-il précisé.

Présentée officiellement le 10 août, l’amicale des Forces nouvelles « n’est pas liée à l’élection présidentielle de 2020 » et ne préfigure pas de la création d’un parti politique, avait précisé le même jour son porte-parole, Félicien Sekongo.

EFI/Alerte Info

Commentaires
Haut