Sport

La suspension à vie de Papa Massata Diack confirmée par le TAS

La suspension à vie de Papa Massata Diack confirmée par le TAS

Photo : APA

APA – Dakar (Sénégal) –La suspension à vie infligée à Papa Massata Diack, ainsi qu’à deux autres anciens dirigeants russes, par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a été confirmée par le Tribunal arbitral du Sport (TAS), annonce ce lundi cette instance.

Soupçonné d’avoir reçu de l’argent en contrepartie de leur silence sur des faits de dopage, principalement en Russie, Papa Massata Diack, Valentin Balakhnichev et Alexei Melnikov, entendus par commission d’éthique de l’IAAF, avaient été suspendus à vie de toutes activités liées à l’athlétisme le 7 janvier 2016.

Les arbitres du TAS ont conclu que les charges retenues contre Papa Massata Diack et ses deux compagnons étaient « établies, au-delà d’un doute raisonnable, et que les sanctions devaient être confirmées ». 

L’ex-consultant marketing de l’IAAF) et non moins fils du président sortant de cette organisation est soupçonné d’être au coeur du scandale de dopage et de corruption qui a éclaboussé l’athlétisme mondial.

Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par Interpol à la demande de la France, pour des faits de fraude, blanchiment d’argent et corruption.

Patron de l’IAAF de décembre 1999 à août 2015, son père Lamine Diack est soupçonné d’avoir fermé les yeux sur des cas de dopage, notamment d’athlètes russes, en échange d’argent. Mis en examen par la justice française pour corruption et blanchiment aggravé, Diack (84 ans) est retenu dans l’Hexagone depuis décembre 2015.

Papa Massata Diack a toujours nié toute implication de son père et de lui-même dans une quelconque campagne de corruption.

BD/cat/APA

Commentaires
Haut