Ouangolodougou

Les jeunes de Diawala sensibilisés sur l’immigration clandestine

Ouangolodougou, 18 août (AIP)- Le sous-préfet de Diawala (département de Ouangolodougou), N’Guessan Kouakou a mis en garde ses jeunes administrés contre le phénomène de l’immigration clandestine, les invitant à plutôt ouvrir les yeux sur les possibilités proposées par le gouvernement.

« Nous voulons qu’ici à Diawala, personne ne tente l’aventure parce que c’est la mort certaine », a prévenu l’autorité administrative, mercredi, lors d’une réunion d’information de l’Agence emploi jeunes. Pour lui, avec cette agence, aucun jeune ivoirien ne devrait logiquement tenter l’aventure aujourd’hui.

En 2016, la Côte d’Ivoire occupait la 4ème place dans le classement des pays pourvoyeurs de migrants clandestins sur l’Italie.

Le sous-préfet N’Guessan Kouakou a averti également contre le terrorisme qui fait son lit sur les angoisses des jeunes en proie à des difficultés pour s’insérer dans le tissu socio-économique.

ck/bsb/kg/cmas/AIP

Commentaires
Haut