Afrique

Un sierra léonais vivant au Sénégal perd 13 membres de sa famille dans les coulées de boue à Freetown

Un sierra léonais vivant au Sénégal perd 13 membres de sa famille dans les coulées de boue à Freetown

photo : DR

APA-Dakar (Sénégal) –Kelly Koroma, un ressortissant sierra léonais établi à Dakar depuis plus de dix ans, a confié à l’Agence de presse africaine (APANEWS) avoir perdu treize membres de sa famille dont sa mère durant les fortes pluies ponctuées de coulées de boue qui ont endeuillé Freetown pendant la nuit de dimanche à lundi.

« J’ai perdu ma mère, mon oncle et sa femme, mes deux sœurs et leurs huit enfants », a déclaré, la voix étreinte par l’émotion Kelly Koroma, trouvé dans son appartement en location situé dans un quartier de la proche banlieue dakaroise.

Réparateur de climatiseur, Koroma, 40 ans environ, vit avec sa femme et ses deux enfants, un garçon et une fillette, âgés de quatre et de deux ans. Ces derniers s’apprêtaient d’ailleurs à aller passer les vacances en Sierra Leone auprès de leur grand-mère quand le drame est arrivé.

De ce drame, M. Kelly sait qu’il s’est produit la nuit quand tout le monde dormait dans la maison familiale. Et comme un fétu de paille, elle a été emportée dans le torrent de boue qui a dévalé des pentes surplombant les quartiers de Freetown.

Depuis lors, les membres de la famille de Kelly n’ont plus été retrouvés et leurs dépouilles feraient partie certainement des 600 corps disparus dans la boue et dont les Sierra leonais ont fait le deuil après des jours de recherches infructueuses. Pour le moment, 400 corps ont été retrouvés.

Impuissant devant un tel drame qu’il vit loin de son pays, Kelly Koroma qui compte s’y rendre accuse visiblement le coup et prie pour le repos de ses proches, à l’instar de la communauté sierra léonaise au Sénégal, estimée officiellement à 400 personnes.

ABJ/fss/cat/APA

Commentaires
Haut