Le secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), Amadou Soumahoro, a affirmé jeudi à Yamoussoukro (Centre, capitale politique) que « le combat actuel » de son parti est « la conservation du pouvoir » d’État, « les décennies à venir », lors d’une rencontre avec des militants.

« Tant que nous nous entendrons et resterons unis, nous garderons le pouvoir (d’Etat) pendant des décennies », a insisté M. Soumahoro, indiquant que cela est « le combat actuel du RDR ».

« Ne soyez pas complexés », car « en moins de dix années de pouvoir, notre parti a un bilan », a assuré Amadou Soumahoro aux militants à qui il a dit que « la Côte d’Ivoire ne peut avoir la paix, si le RDR n’a pas la paix ».

Relativement, au débat sur l’alternance politique en 2020, le secrétaire général du RDR a fait savoir que « ceux qui pensent pouvoir gagner l’élection présidentielle » en Côte d’Ivoire, sans le RDR, se trompent, (et) ils ne doivent pas rêver ».

Selon lui, son parti qui « a quadrillé tout le pays à travers ses représentations, est aujourd’hui la première force politique » ivoirienne.

« Après les élections de 2020, le prochain défi, du RDR sera la construction et la consolidation de la grande famille des houphouétistes » (coalition au pouvoir) au sein de laquelle règnent « quelques dissensions », a fait savoir Amadou Soumahoro.

Depuis le 05 août, le RDR a entamé des meetings éclatés à Abidjan et dans les villes de l’intérieur du pays en prélude à son troisième congrès qui se tiendra les 09 et 10 septembre au parc des sports de Treichville (sud d’Abidjan).

ATI/Alerte Info