Afrique

Burkina : trois soldats tués dans l’explosion d’une mine dans le sahel burkinabè

Trois soldats burkinabè (deux hommes et une femme), ont été tués et deux autres blessés jeudi, lorsque qu’un véhicule de l’armée a sauté sur une mine à Touronata

Photo : APA

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) – Trois soldats burkinabè (deux hommes et une femme), ont été tués et deux autres blessés jeudi, lorsque qu’un véhicule de l’armée a sauté sur une mine à Touronata dans la commune de Tongomayel, localité située dans la région du sahel, à plus de 200 kilomètres au Nord de Ouagadougou, a-t-on appris de source médiatiques.

Selon l’Agence d’information  du Burkina (AIB) qui a donné la nouvelle, l’un de ses reporters  était présent cet après-midi au Centre médical de Djibo (70 km de  Tongomayel) et a vu l’arrivée des deux blessés: l’un à l’épaule et l’autre à la hanche.

Le drame intervient quatre jours après l’attentat terroriste qui a tué 18 personnes dans le café restaurant Aziz Istanbul, situé sur l’avenue Kwamé N’Krumah, en plein cœur de Ouagadougou.

ALK/od/APA

Commentaires
Haut