Sassandra

La région du Gboklè, « une mine d’or » en matière de tourisme

plage - Grand-Bassam

Plage de Sassandra

Photo: DR

Sassandra, 16 août – La région du Gboklè est « une mine d’or » en matière de tourisme parce que regorgeant des richesses, a souligné samedi, lors de la fête de la jeunesse, le directeur départemental du tourisme, Raphaël  Moro.

» La région  du Gbôklè est une mine d’or. Les plus belles plages du monde se trouvent à Sassandra et à Fresco. Des plages sublimes, des baies calmes, une mer propice à la baignade, favorable à la détente, aux activités nautiques et sportives. Le tout dans un paysage représentatif de l’exotisme recherché par les touristes », a-t-il affirmé.

Moro s’est exprimé sur ces plages qui déroulent leur étendue sablonneuse sur près de 200 km entre les récifs, formant parfois de modestes caps où vient se briser la barre de l’océan entre autre la plage de Grand Drewin à 7 km de la ville de Sassandra, où se déroulent des compétitions mondiales de surf.

En plus de la baignade et de la détente, il a mentionné la pêche aux poissons et aux fruits de mer, l’écotourisme avec le site « le plus célèbre » comme  le parc naturel de l’île de Gaoulou, à 15 km  de Sassandra. Sur l’agrotourisme, il a fait savoir qu’il permet  de découvrir sur des kilomètres de « vastes « plantations de cacao, de palmier à huile, d’hévéa et de cocotiers.

Concernant  le tourisme de mémoire et de culture, le directeur départemental  affirme qu’après Grand-Bassam, il n’y a pas  d’autres destinations touristiques en Côte d’Ivoire qui renferment autant de vestiges de la colonisation ou du passage des européens que Sassandra.

« Depuis les portugais dès le 15ème siècle, les anglais, les hollandais et pour finir les français, Sassandra et Fresco ont été marqués par des sites qui en font un véritable musée de l’ère précolonial et colonial », a-t-il déclaré, ajoutant par ailleurs que des opérateurs internationaux du tourisme vont investir plus de 400 milliards de FCFA à Niéga, à l’extrême Ouest de Sassandra, pour la construction d’un village touristique.

iv/amak/fmo/AIP

Commentaires
Haut