Korhogo

Un projet de prévention des conflits par la gent féminine présenté à Korhogo

Le public a suivi avec intérêt la présentation du projet de Korhogo

Le public a suivi avec intérêt la présentation du projet de Korhogo

photo : AIP

Korhogo, 16 août (AIP) – Un projet d’appui à la participation des femmes et des jeunes filles dans les mécanismes d’alerte précoce et de prévention des conflits a été présenté aux autorités locales et à des représentants d’organisations de la société civile, mercredi, à Korhogo, en prélude à son exécution.

Il s’agit d’un projet du ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, financé par l’Onu-Femme et l’Unicef, deux structures des Nations Unies, qui vise à consolider la paix et la cohésion sociale en suscitant une plus grande implication des femmes et des jeunes filles des zones Sud, Ouest et Nord du pays aux mécanismes d’alerte précoce mis en place pour prévenir les conflits.

Selon Eugène Bilé, de l’Observatoire de la cohésion sociale et de la solidarité qui a fait cette présentation, le projet va s’exécuter autour de trois principaux types d’activités. Le premier consiste en des plaidoyers auprès des communautés traditionnelles locales pour une nouvelle perception de la femme et de ses capacités à être actrice de la prévention des conflits.

Le second type d’activités consistera à former ces femmes et jeunes filles aux Technologie de l’information et de la communication (TIC) afin qu’elle puisse « alerter » aussi rapidement que possible. Enfin, la troisième séries d’activités consistera à l’installer des mécanismes d’alerte précoce là où il n’y a n’en pas et à renforcer ceux qui existent déjà.

Dans la zone Nord, (Korhogo, Ferkessédougou, Odienné, etc.), l’exécution de ce projet, qui va durer 13 mois, a été confié à Action Rural Korhogo (ARK), une Ong basée Korhogo.

kaem/fmo/AIP

Commentaires
Haut