Culture

Le ministre Maurice Bandama rend un hommage à la danse Zaouli de la Marahoué

Le ministre Maurice Kouakou Bandaman, à l'ouverture de la 23ème édition du Festival national "Vacances culture" à Bouaflé

Le ministre Maurice Kouakou Bandaman, à l’ouverture de la 23ème édition du Festival national « Vacances culture » à Bouaflé

Photo : AIP

Bouaflé, 16 août (AIP) – Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman a rendu un vibrant hommage à la danse Zaouli de la région de la Marahoué, lors de la cérémonie d’ouverture à Bouaflé (Centre-ouest), de la 23ème édition du Festival national Vacances culture.

« Je voudrais féliciter le peuple de la Marahoué pour avoir su conserver cette danse…», a fait savoir Maurice Bandaman, en présence des autorités administratives, politiques et de la chefferie traditionnelle locale.

M. Bandaman a indiqué que des actions sont menées par son ministère conjointement avec le peuple de la Marahoué et sous la houlette du président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) afin que le Zaouli soit inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

« Nous espérons bien pouvoir obtenir cette inscription afin de faire du Zaouli un art du monde, une richesse du monde, un art singulier dont la beauté peut s’imposer au monde entier », a-t-il souhaité.

Le ministre Bandaman a déclaré que cette danse demeure l’un des porte-flambeaux de la Côte d’Ivoire et a fait l’unanimité autour de sa prestance et de sa beauté, lors de l’exposition universelle en 2015 à Milan, en Italie.

La commune de Bouaflé a été choisie pour abriter les phases finales du Festival national Vacances culture dédié à la jeunesse. Il met en compétition dans 14 disciplines artistiques, les groupes issus des villes et communes  de toutes les régions de la Côte d’Ivoire et rassemblera plus de 600 jeunes et 200 officiels.

zaar/cmas/

Commentaires
Haut