Bondoukou

L’école primaire publique de Dédi (Nassian) inaugurée

L’inauguration de l’EEP de Dédi

Photo : AIP

Bondoukou, 15 août (AIP)- L’école primaire publique de Dédi, localité située dans le département de Nassian, a été inaugurée lundi, à constaté l’AIP.

Ce joyau architectural comprend un bâtiment de quatre salles de classe dont une maternelle équipées de table-bancs, d’un bureau, de deux blocs de latrines et d’un système d’alimentation en eau potable.

L’établissement a été construit par l’ONG Soleil Levant/Education dans le cadre du projet du Contrat de désendettement et de développement-Education Formation (C2D –EF). Ce projet qui prend en compte au total la construction de 11 écoles primaires dans 11 localités des régions du Gontougo et du Bounkani est financé par l’Etat de Côte d’Ivoire avec l’appui de la France, à travers l’Agence française de développement (AFD), à hauteur de près de 635 millions francs CFA. Il vise à favoriser l’accès de tous les enfants à une éducation de base de qualité.

Le président de l’ONG Soleil Levant/Education, Christophe Gnagbo a exprimé sa reconnaissance à l’état ivoirien et à son partenaire pour avoir confié à son organisation la mise en œuvre de ce vaste projet dans le district du Zanzan, soulignant avoir achevé tous les travaux de construction de ces infrastructures scolaires.

Le porte-parole des populations de Dédi, Mouroufié Kouadio Fodjo et le directeur de l’école, Bamba Amadou ont dit leur joie pour la mise à leur disposition de cet édifice moderne qui permettra aux enfants et enseignants de travailler dans de bonnes conditions. Ils ont saisi cette occasion pour formuler des doléances qui sont notamment, l’affectation d’enseignants, l’électrification du village et la construction d’un dispensaire à Dédi.

Le préfet du département de Nassian, Akoma Adjo Jeannette et le président du Conseil régional du Bounkani, Hien Philippe ont salué cette action du chef de l’Etat, de son gouvernement et des partenaires qui vise à donner la chance à tous les enfants d’avoir accès à l’école et d’améliorer la qualité de l’enseignement.

Ils ont exhorté les parents à scolariser leurs enfants notamment les filles, à les maintenir à l’école. Ils ont invité également les populations et la communauté éducative à prendre soin de cet ouvrage mis à leur disposition afin qu’il profite à d’autres enfants.

ns/fmo/AIP

Commentaires
Haut